Déclaration faite lors du Débat d'Orientation Budgétaire 2012

Publié le par Philippe SEVERAC

DOB 2012

Des années de mauvaise gestion et de mauvais choix transparaissent dans le document que vous nous avez remis.

Nous continuons à payer les erreurs accumulées au fil des ans.

Ni le contexte économique mondial ni l’Etat ne sont responsables de la mauvaise situation financière de la commune comme vous tentez de nous le faire croire au long des 3 premières pages. Les dotations de l’Etat n’ont pas baissé, elles sont stables. Quant à la compensation de la suppression de la Taxe Professionnelle, elle nous avantage compte tenu du montant peu élevé que nous rapportait la TP faute de grosses entreprises sur Fonsorbes

Les frais de personnel sont toujours très élevés, largement supérieurs à ceux des communes de même niveau. Votre politique d’embauches n’a pas visé pendant des années à améliorer la qualité du service public offert aux Fonsorbais mais essentiellement à asseoir une clientèle électorale redevable. Nous en payons les conséquences aujourd’hui, vous même reconnaissez p6 qu’il n’a pas été nécessaire de remplacer les agents qui ont quitté la collectivité.

Les économies promises en matière d’énergie ne sont pas au rendez vous alors que vous en parlez depuis 2008. A quoi ont servi les investissements à effet immédiat sensés nous faire baisser cette ligne budgétaire ?

Nous constatons que vous vous réjouissez de la diminution de l’encours de la dette. Cette baisse résulte du fait que la dette était tellement importante qu’elle nous a empêché et nous empêche toujours de faire les investissements nécessaires à une commune de notre strate (ex salle des fêtes, réhabilitation de la route de Tarbes..). Nous  remboursons l’emprunt sans pouvoir prétendre à faire progresser Fonsorbes.

Le budget investissement est donc d’un niveau très faible de l’ordre de 1,5 million d’€ et non pas de 1,7 million comme annoncé puisque vous prenez en compte les Reste A Réaliser qui n’ont rien à faire là. Investissements donc dramatiquement bas ! Mais comment faire autrement au vu de la situation critique de la commune et dont vous portez la responsabilité

Dans votre document, aucune référence à l’intercommunalité et pour cause ! Ce silence sur ce sujet est encore une fois la preuve de vos échecs répétés. Avec des dépenses partagées avec d’autres et des dotations de l’Etat plus importantes, une adhésion à une communauté de communes dans les années 2000 (et c’était possible) aurait changé la situation économique de la ville. Vous n’avez pas voulu ou pas su le faire ! Et l’entrée dans la Communauté d’Agglomération du Muretain est toujours repoussée aux calendes grecques !

En ce qui concerne la non augmentation des taux des taxes communales, on ne peut que s’en réjouir, la période électorale y est probablement pour quelque chose. De toutes façons, après les augmentations importantes que vous avez votées en 2010 et 2011 et même si vous ne touchez pas aux taux cette année, les Fonsorbais verront quand même leurs impôts majorés du fait de l’augmentation décidée par l’Etat de 1,8% des bases fiscales.

Le budget que vous nous annoncez pour 2012 est donc celui d’une commune pauvre avec très peu d’investissement et à laquelle ses responsables (même maire et même majorité depuis 1995), n’ont pas donné les moyens qu’elle aurait pu avoir.

Vous parlez dans votre conclusion d’effort à apporter dans la maîtrise des dépenses. Il est bien temps ! Voilà 10 ans que FC2000 tire la sonnette d’alarme en disant et écrivant que Fonsorbes vit au dessus de ses moyens. Vous avez refusé de nous entendre et Fonsorbes est encore et toujours dans la zone rouge sur le plan de la solvabilité !

Publié dans Communiqués

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article