Billet d'humeur

Publié le par Pierre MARIN

Quand une tête de liste à Fonsorbes découvre Fonsorbes !


M Lalanne prétend avertir les Fonsorbais d’un péril caché. Ainsi, il dévoile, suite à une minutieuse enquête, le mystère du fonctionnement de la liste Fonsorbes Citoyenneté. Il étoffe sa démonstration en remontant aux élections passées et à la lecture d’un journal. Évidemment, il veut faire profiter les Fonsorbais de sa soi-disant découverte qui n’apporte rien de plus que ce que savent déjà les Fonsorbais qui nous suivent depuis de longues années au travers de nos publications.

Fonsorbes Citoyenneté 2000 a toujours été ouvert à toutes les bonnes volontés en faisant abstraction de toute appartenance politique et surtout hors de tout soutien des partis nationaux. Dans notre liste, hors les extrêmes, toutes les sensibilités sont représentées. Nos valeurs communes sont faites d’humanisme et de tolérance et notre parti, c’est Fonsorbes.

Pour sortir de l’ornière, Fonsorbes ne doit plus être le tremplin d’ambitions personnelles, l’équipe chargée de sa gestion doit avoir les coudées franches. Obéir les yeux fermés à des ordres destinés à valoriser des roitelets locaux nous a déjà entraînés dans l’impasse financière que l’on connaît tous

De plus, Monsieur Lalanne devrait balayer devant sa porte, car en tant que nouveau Fonsorbais, il ignore ce qu’il est advenu de la liste patronnée par l’UMP à l’issue des municipales de 2008 : Tout d’abord, lors du premier conseil municipal, celui où les conseillers fraichement élus désignent le maire, quelle n’a pas été la surprise des Fonsorbais en constatant, nombre de voix à l’appui, que Pierre Duplanté avait été élu avec les voix PS mais aussi avec les 2 voix de l’UMP, Philippe Séverac tête de liste de FC2000 faisant quant à lui le plein des voix de ses colistiers.

Ensuite, en quelques semaines, à l’UMP le torchon a brûlé et l’unité de façade de la liste s’est fracturée. Même les 2 élus se sont divisés, un seul a participé résolument et activement à la gestion de la ville. L’autre, ne voyant de salut que dans un parti n’a eu de cesse de les essayer successivement, sans manifestement y être acceptée de bonne grâce.

 

 

Qu’en sera-t-il de cette liste Lalanne ? Pas d’expérience municipale, une implication dans la vie associative Fonsorbaise très récente pour sa tête de liste et le soutien de l’UMP. Cela sera-t-il suffisant pour faire croire au miracle de l’homme providentiel ? Peu probable !

Commenter cet article